Réservation votre court de squash en ligne
Accédez à l'unique club de squash de Niort/Bessines
Tenez-vous informé des dernières infos du Squash du Marais en vous inscrivant à la newsletter !



Le squash du marais > L'association

L'association du squash du marais


France individuel Vétérans : le bronze pour Emmanuelle Boyer PDF Imprimer
Jeudi, 07 Mai 2015 16:14

45ansPodium3

Petit retour sur le championnat de France individuel vétérans cuvée 2015 qui s'est achevé dimanche soir au club des Cèdres au Mans.

Convoqués dès 9h le vendredi matin, nos 4 mousquetaires Guy, Jean-Noël, Thomas et David étaient partis dès jeudi soir découvrir ce qui serait notre lieu de villégiature pendant 3 jours, notre havre de paix, notre palais digne d'un roi, au fond du parc, le Château des Arches.

IMG 20150509 203629


On peut dire que le dépaysement était total avec les plafonds hauts, les parquets d'origine, les tapisseries "d'époque", le grand escalier, les belles tables en bois et le bidet dans la salle de bain ! Ca nous changeait des Ibis, Campaniles et autres B&B ! Quant à notre hôtesse Chantal, elle nous a accueillis avec gentillesse et discrétion dignes d'une chatelaine... Même Cyril et son camping-car ont pu profiter des lieux ainsi que du chant des oiseaux et du braiment des ânes (de vrais ânes, Anne M., les nôtres ronflent, ils ne braient pas).

Après une "bonne" nuit de sommeil, surtout pour les ronfleurs, les 4 zamis entamaient la compétition chacun dans sa catégorie, de belle manière pour David et Jean-Noël alors que Guy, Thomas et Cyril passaient à la trappe.
Au 2ème tour, David tombait contre notre ami distributeur de produits énergétiques (des trucs bizarres pâteux, ou de couleur douteuse, paraitrait même qu'on peut faire des crêpes avec certaines substances... louche louche tout ça...) et néanmoins breton, Eric Brugalais. David ayant sorti sa coquille "ç'est vraiment trop injuste", son parcours dans le tableau principal s'arrêtait là. Jean-Noël tombait lui contre le "mur" Xavier Auguet, futur champion de France +45.
On ne rentrera pas dans le détail des matchs suivants, on évoquera seulement la presque performance de Frédéric dit "Frédo le bézot" qui a presque battu son compatriote Thomas presque blessé. Mais presque.

Chez les femmes, la compétition commençait vendredi.
En +50, Sylvie ne passait pas le 1er tour alors que Christiane s'offrait une belle petite perf à 2D contre Martine "Tartine" Sainte Marie de Toulouse (Toulouse, c'est sa ville, pas la fin de son nom déjà bien assez long). En +45, Emmanuelle, dont le maigre tableau ne comptait que 13 joueuses, bénéficiait d'un bye (privilège de la tête de série).
Enfin, Florence en +40 passait un 1er tour facile.
En quart de finale, Christiane réalisait ensuite un bon match contre la future championne de France Elisabeth Wolf, Florence battait une 2A de façon sérieuse et Emmanuelle jouait enfin et gagnait son premier match de mise en jambe contre une 3B.
Un bon restaurant dans une cave mancelle et une presque bonne nuit de sommeil plus tard (cette fois à cause d'une ronfleuse, non, je ne citerai pas de nom, chacun ses petits secrets), les filles reprenaient le tournoi.
En 1/2 finale +40, Florence affrontait la future championne de France Véronique Chastres, 13ème joueuse française : très bon match en 5 jeux où Florence devait dépenser beaucoup d'énergie pour finalement lâcher le 5ème jeu 11-6.
En 1/2 finale +45, Emmanuelle, tête de série 1, retrouvait Christine "bip-bip" Gabarre de Toulouse, qui doit son surnom au fait qu'elle court partout, la joueuse du tableau dont elle se "méfiait" le plus, à juste titre ! Non seulement Christine court partout, mais elle maîtrise surtout le service lobé. Et on va dire que le retour de service n'est pas le point fort de la niortaise. Après 2 jeux d'adaptation et d'efforts pour destresser, Emmanuelle rentrait enfin dans le match, et prenait le 3ème jeu. A 10-7 dans le 4ème, elle croyait bien qu'elle allait remonter à 2 jeux partout mais c'était sans compter sur la détermination et le service meurtrier de Bip-bip qui prenait le jeu et le match pour accéder à la finale tant espérée, et qu'elle a d'ailleurs gagnée pour décrocher l'or.

IMG 20150509 221318

Une fois tous les matchs du samedi terminés, place à la soirée, avec au programme les célèbres rillettes et couscous du Mans.
Natalie, n'aie aucune crainte, tu es toujours la reine de la restauration du monde du squash !
Puis nous avons pu découvrir, après Thomas à Bordeaux l'année passée, les compétences cachées de Cyril (frustré de n'avoir pas assez joué, il s'est bien défoulé sur le dance floor !).

Dimanche matin, de bonne heure et de bonne humeur, dernier match pour tout le monde !
Défaite pour Thomas, Jean-Noël, Cyril, Guy, et Christiane, victoire pour Frédéric, David et Sylvie.

Florence et Emmanuelle quant à elles, partaient à la chasse à la médaille de bronze.
Florence avait la lourde tâche d'essayer de battre Sylvie Lacoste, championne de France 2ème série à la Rochelle en janvier dernier. Malheureusement elle n'a pas réussi à vraiment entrer dans le match, enchaînant les fautes et facilitant le travail de son adversaire. Elle échouait donc au pied du podium et ne rapportait que la médaille en chocolat.
Pour Emmanuelle, moins de pression puisqu'elle connaissait parfaitement son adversaire vannetaise Pascale Bobin qu'elle avait battue lors de leurs 4 précédentes confrontations.
Après un 1er jeu "d'observation" perdu par la niortaise (après une tentative de déstabilisation de Pascale lui ayant vendu une sombre histoire de montre qui une fois avance, une fois recule,
comment veux-tu ?! Tout ça pour essayer de justifier ses 20 mn de retard, c'est pas joli joli...), celle ci se souvient qu'il y a une médaille à la clé et reprend le match en main pour ne plus laisser à la bretonne la moindre possibilité de recoller au score. Emmanuelle remporte donc avec bonheur sa 2ème médaille de bronze après celle en +40 tout juste 5 ans auparavant.

Résultats finaux des Femmes :
+50 : Christiane Vincent 6ème - Sylvie Daviaud 11ème
+45 : Emmanuelle Boyer 3ème (médaille de bronze  )
+40 : Florence Roy 4ème

Résultats finaux des Hommes :
+45 : Jean-Noël Taveau 14ème - Guy Boyer 20ème
+40 : David Gaudelot 13ème - Cyril Texier 26ème
+35 : Thomas Dufaure 20ème - Frédéric Pierre 23ème

Pour conclure, ce fut encore un super week-end chez les vétérans. Comme d'habitude nous aurons eu beaucoup de plaisir à retrouver les copains et les copines pour cette grande fête annuelle du squash.
Bravo et merci au club des Cèdres pour l'organisation et l'accueil des 249 joueuses et joueurs !

A noter que les matchs féminins sont tous les ans plus denses, intenses, palpitants, passionnants, avec des sportives magnifiques, combattantes, souriantes, transpirantes, généreuses, fairplay, honnêtes, et belles !

Plus particulièrement, les niortais et tous les squasheurs du Poitou-Charentes (malheureusement un peu moins nombreux que d'habitude) ont pu admirer tout au long du WE les superbes performances de leur copine rochelaise Sabrina Belliot qui leur a offert du très beau squash, sous leurs encouragements bruyants !

Rendez-vous les 6 et 7 juin prochains au Squash du Marais pour l'open de juin de Niort Squash Club !

Toutes les photos prises par les petites mains de la fédé sont là !

 
Frédo le bézot en pays cauchois PDF Imprimer
Dimanche, 26 Avril 2015 17:25

Une délégation niortaise a été dépêchée ce week-end pour participer à l’Open de Val de Reuil.Fredo

Alors délégation, c’est un bien grand mot, puisque nous étions …. Un.
Le seul représentant de Niort à ce tournoi est Frédo. Il a quelques facilités puisqu’il est, premièrement en vacances, et deuxièmement, hébergé par la famille. Oui, il est normand le Frédo.


Pour son premier Open à Val de Reuil, Frédo se permet le luxe d’arriver en retard (convocation à 9h30). A peine sorti de la voiture qu’il doit se mettre en tenue et entrer sur le court pour gagner ce premier match et ainsi poursuivre sur le tableau principal.
Il a tout de même le temps de constater le super accueil du club de Val de Reuil, Patrick LE FUR en tête.
Début du premier match. Malgré la motivation, les 2 premiers jeux filent avant que Frédo ne se rende compte que le match avait commencé. Ces 2 jeux sont donc perdus, bien sûr. Après quelques ajustements, Frédo varie un peu plus le jeu et arrive à faire déplacer son adversaire qui lâche physiquement. Le jeu est gagné 11–7 et Frédo pense continuer sur ce rythme jusqu’au 5ème jeu.
Mais il ne réussit pas à reproduire le « schéma ». Il perd donc le match 3-1 avec une belle frustration de ne pas avoir pu continuer sur sa lancée. Et la frustration est accentuée quand il apprend que son adversaire, en cas de victoire, aurait été Eric Brugalais, tête de série n° 2.
Le temps d’attente est long après ce premier match puisque son adversaire suivant est forfait. Il faut donc patienter jusqu’à 15h45.
Heureusement, la structure du club est agréable et les membres de l’association sont très sympas, ce qui permet de ne pas voir le temps passer.
Durant cette attente, un individu vient à la rencontre de Frédo. Il se présente comme étant son prochain adversaire. David.
David est sympathique et précise qu’il joue en loisir, pour s’amuser. Mais David est bavard. Et c’est un local de l’étape. Ses partenaires indiquent que David possède une technique bien huilée pour perturber un peu ses futurs adversaires. Il leur parle. Longtemps.
Et ça marche parait-il. En tout cas, sur Frédo ça marche, puisqu’il est détendu comme un élastique de vieille chaussette.
Il faut maintenant jouer. Et gagner.
Frédo gagne le premier jeu facilement. Avec très peu d’échanges. La partie s’annonce facile.
Mais David revient avec une nouvelle attitude. Il frappe. Tout.
Frédo n’aime pas, puisqu’il est resté sur l’impression du premier jeu et la sympathique discussion d’avant match. Et Frédo perd le 2ème jeu.
Les 2 autres jeux sont un peu plus sérieux et David ne peut tenir physiquement la cadence, même s’il se bat comme un beau diable.
Victoire 3-1 pour Frédo, qui peut enfin offrir une bière à un adversaire ! Youhou !
Surtout, il reste dans le tableau 33-44 afin de conserver sa position initiale de n°34 de début de tournoi.
Il lui reste 2 matches à jouer dimanche pour cela. Le premier à 8h30. Il faudra faire en sorte d’être bien réveillé pour ne pas reproduire le faux pas du premier match du samedi.
La matinée commence bien. Frédo apprend qu’il a encore gagné quelques places au classement national (provisoire). C’est bon pour le moral. Pour la peine, il mettra sa plus belle tenue pour le premier match de ce dimanche. Un mélange de rose, de vert et d’orange……. Nan je déconne.
La mise en jambe est difficile et Frédo perd le premier jeu. Mais les jambes reviennent et lui permettent de jouer sereinement pour remporter sans difficulté les 3 jeux suivants.
Il reste donc un match à Frédo pour atteindre l’objectif. Finir à la 33ème place.
Pour cela, il s’intéresse à son futur adversaire en regardant la rencontre qui oppose ses 2 potentiels concurrents.
Il constate alors que les 2 joueurs sont des frappeurs et qu’ils ont l’air de bien courir. Le profil de joueur que Frédo n’affectionne pas vraiment. Il préfère ne pas regarder le reste du match sous peine de trop réfléchir à la manière de contrer le jeu de son adversaire. Il préfère se concentrer sur son jeu.
3 heures passent, et le moment de se préparer pour « sa finale » est venu.
Et sa finale est passée. Victoire 3-0 sans encombre, presque sans avoir à forcer.
Frédo termine 33ème, c’est un moindre mal.
Finalement, la déception est pour le premier match qui aurait pu emmener Frédo vers un week-end plus intéressant sportivement puisque les matches du tableau 33-44 ont été passés sans difficulté.


En tout cas, le week-end au club de Val de Reuil a été plaisant grâce à une organisation bien menée et les joueurs locaux ont été très accueillants et chaleureux (normal, ce sont des normands).
Il entend des expressions qui lui réchauffent le cœur : « Il est catouille le bézot ! », « Boujou et à tantot ! », « oh l’bardel, y s’dépiche bien ».
Avant de partir, le juge arbitre précise qu’il organisera une compétition féminine pour 2016 et qu’il attend une délégation niortaise pour l’occasion. Le message est passé les filles.

PS : vous avez compris que c’est moi, Frédo le narrateur, puisque j’étais tout seul à Val de Reuil

Frédo

 
N2F : le grand chelem pour les niortaises ! PDF Imprimer
Dimanche, 12 Avril 2015 18:35

Maud2015Pour cette dernière journée des phases qualificatives du championnat national féminin, les niortaises, 1ères de la poule B avant la journée, jouaient à domicile et recevaient La Rochelle (3èmes) et Vannes (5èmes).

Etant d'ores et déjà qualifiées pour les playoffs, aucun stress mais plutôt convivialité et bonne ambiance !

Niort - La Rochelle :

La Rochelle avait aligné la jeunesse avec Marie Fargeas et Léa Barbeau, toutes les deux ayant moins de 15 ans, et faisant partie des espoirs régionaux. Natacha Lemercier n'a pas traîné sur le court, ne laissant pas le temps à Marie de s'adapter au jeu atypique de notre "géante" ! Quant à Emmanuelle Boyer, son petit coup de mou dans le 3ème jeu a permis à Léa de reprendre espoir et de prendre un jeu. Victoire de Niort dans le match et dans la rencontre . Dans le match des numéros 1, Florence Roy n'a pas su trouver le moyen de gêner Sabrina Belliot et perd 3-0. Niort gagne 2-1.

Niort - Vannes :

Premiers pas pour Maud Artaud dans la "cour des grandes" en jouant pour la 1ère fois en N2. Entrée réussie avec une belle victoire 3-1 contre la bretonne Solenn Lamour.
Florence Roy fait un bon match contre la 17ème française Florence Lecué sans réussir à faire douter réellement son adversaire, et perd 3-0.
Dans le match décisif, Natacha Lemercier se défait assez facilement de Pascale Bobin.
Victoire de Niort 2-1.
 
Dans l'autre rencontre, La Rochelle bat Vannes 2-1, permettant aux rochelaises de décrocher leur qualification aux playoffs.
 
P1130396

Les niortaises réalisent donc le grand chelem parfait en terminant 1ères de leur poule sans la moindre défaite, grâce à une belle équipe soudée, motivée et au niveau équilibrée puisque les 4 titulaires sont toutes classées 2A et se situent aux 38è, 47è, 53è et 60è rangs français.

Prochain objectif : les playoffs de Nationale à Rennes les 13 et 14 juin prochains pour tenter de décrocher une place en Nationale 1. Mais la marche est haute puisque les 2 premières équipes de la poule A comptent chacune des joueuses classées 1ère série, contrairement à nos petites niortaises !

Mais l'essentiel sera surtout... d'admirer tous les joueurs et joueuses de niveau international des équipes de N1 avec notamment les français Gaultier et Castagnet, et Serme et Aumard chez les femmes.

Pour voir toutes les photos de la journée, cliquez sur les grimaces !

NiortVannes

 
Le printemps de Rose PDF Imprimer
Mardi, 31 Mars 2015 19:05

rose kids2014 2Mars, mois du printemps, du retour des hirondelles et des fleurs dans nos jardins (je sais, je me répète, mais j'ai l'esprit bucolique en ce moment), mars, disais-je donc, aura surtout été le mois de Rose. Non, pas des roses, de Rose : vous savez, cette petite chose à lunettes avec les cheveux dans les yeux, toujours prête à vous piquer votre court dès que vous avez le dos tourné ! Petite, mais qui envoie déjà de sacrés caramels !

Du 22 au 23 mars dernier, Rose a participé à son 2ème championnat de France de la saison : après celui des moins de 11 ans à Toulouse en décembre, et puisque rien ne l'arrête, elle s'est attaquée cette fois à des "grandes" de moins de 13 ans à Chartres. Même pas peur. Après un 1er match perdu (jamais facile le 1er...), elle passe le tour suivant par forfait de l'adversaire. Elle rencontre ensuite sa copine Anna du club de Royan, qu'elle n'avait jusque là battue qu'une seule fois et dans la douleur.
Mais grâce au travail et aux progrès de ces derniers mois avec son entraîneur Stéphane Brévard, Rose n'a pas laissé le moindre jeu à Anna et l'emporte 3-0.
On peut déjà dire qu'elle avait réussi son tournoi. Le lendemain, de bonne heure et de bonne humeur (au réveil quoi), Rose joue contre une autre royannaise, Diane, qui était visiblement un peu plus réveillée !
Rose termine donc à la belle 18ème place sur 32, un très beau résultat puisque, rappelons le, Rose n'a que 9 ans...

Histoire de ne pas se ramollir, Rose a ensuite participé à l'étape de La Rochelle du circuit jeunes Oliver.
Le gentil juge-arbitre Stéphane Brévard, encore lui, ayant savamment organisé des poules pour faire jouer un maximum de matchs, Rose a, entre autres, de nouveau joué contre ses copines Rose et Diane (qu'elle a battue cette fois).
Elle termine donc tout en haut du podium de sa catégorie des -11 !

A noter que Joséphine Rovira avait aussi fait le déplacement à La Rochelle et a gagné son 1er jeu ! Il faut savoir profiter des petites satisfactions... :)

Et pour conclure, merci à TVMmag Niort qui a réalisé un reportage très sympa dans son édition de la semaine sur le squash, avec un petit zoom sur notre petite fleur !

http://www.tmvmag.fr/niort/wp-content/uploads/pdf/index.php?numero=80

IMG 20150321 101048IMG 20150321 154136

TMV Niort 01042015TMV Niort 01042015 2

 
Quelles sont les nouvelles du mois de mars ? PDF Imprimer
Jeudi, 12 Mars 2015 11:49

En ce mois de mars, mois du printemps, du retour des hirondelles et des fleurs dans nos jardins, il s'en est passé des choses pour les joueuses et joueurs de Niort Squash Club !

Ils ont commencé par un week-end en équipes, à Lorient pour les unes, à Royan pour les autres:

- en Nationale 2 féminine, nos 4 mousquetaireeees se sont promenées en Breta201503 N2F Lorientgne, souuuuuus le soleiiiil, (si si, fait suffisamment rare pour le noter !).
Parties de Niort en tête de la poule B, elles y sont revenues à la même place ! Oui, c'était un peu inespéré, je vous entends d'ici. En tout honnêteté, elles auraient dû se faire laminer par Lorient et son équipe de winneuses avec Laura Paquemar et Léa Moineau. Mais c'était sans compter avec Pôle Emploi puisque Léa a eu la bonne idée de trouver un travail l'empêchant de jouer samedi matin... Oh ben zut alors... 1ère rencontre gagnée 2-1 contre Lorient.
2ème rencontre contre Coutances, encore un petit match décisif et hop ! une victoire dans la popoche.
La qualification pour les playoffs de Nationales est d'ores et déjà assurée, prochaine journée le 11 avril à Niort contre Vannes et La Rochelle.

- en Régionale, les équipes masculines niortaises se sont déplacées à Royan pour les playoffs 201503 RegHommesde ligue. L'équipe 1 espérait bien y décrocher son ticket pour les playoffs de Régionales à Vannes, ayant dominé le championnat toute la saison. Malheureusement, l'hiver trop long, les vacances scolaires et les grippes hivernales (non, ne pleurez pas) avaient affaibli les organismes de nos champions qui n'ont pas réussi à atteindre leur graal et se sont contentés d'une tristounette 3ème place.
L'équipe 2 des "ex-camif" n'a pas brillé non plus puisqu'elle est reléguée en R2.
Mais, note positive, heureusement il y en a une, l'équipe 3 a décroché une belle place en R1 pour la saison prochaine : bravo les gars !
Quant à l'équipe 4, elle termine à la 17ème place.

Quelques photos des équipes ici !

Après les équipes, les individuels ! Comme c'est la coutume désormais, Niort recevait samedi dernier le championnat vétérans individuels.
Avec 35 squasheurs répartis sur 12 catégories, de 35 à 65 ans, des mélanges de tableaux pour satisfaire tout le monde, la cuisine toujours excellente même quand Natalie ne fait pas tout toute seule, bref, encore une belle journée bien sympathique (j'ai l'impression de me répéter tous les ans, mais c'est comme ça...) !

Les niortais ont, comme d'habitude, brillé et trusté quelques podiums, 201503 vétérans1mais, en bons hôtes qu'ils sont, ils ont quand même laissé un peu de place aux invités :
F35 : Sabrina Belliot
F40 : Florence Roy
F45 : Emmanuelle Boyer
F50 : Sylvie Daviaud
F55 : Jenny Lavaud
H35 : Stéphane Brévard
H40 : David Gaudelot
H45 : Jean-Noël Taveau
H50 : Didier Perrot
H55 : Marc Brandam
H60 : Jean-Luc Bruneteau
H65 : Jean-Michel Guesdon

Vivement le (joli) mois de mai, avec son muguet, ses ponts et surtout, son championnat de France vétérans au Mans !

Et quelques photos des vétérans là...

A noter qu'il n'y a pas eu de championnat de ligue jeunes puisque les petits préparaient le France -13/-17 en participant au Karakal de Tours.

On peut déjà envoyer tous nos encouragements à Rose qui participera à ce championnat de France dans la catégorie des - de 13 ans filles !

Allez Rose, fais de ton mieux et fais toi plaisir !

IMG 20141123 184524

 
«DébutPrécédent12345678910SuivantFin»

Page 1 sur 26